• Article

  PARCOURS/ÉCHANGES ET RECOUPEMENTS CULTURELS

COLLOQUE INTERNATIONAL, UNIVERSITE DU CAIRE, EGYPTE,

DU 11 AU 13 NOVEMBRE 2010

(Faculté des Lettres, Département de Langue et de Littérature Françaises)

Organisé en coopération entre l’Université du Caire (Faculté des Lettres, Département de Langue et de Littérature Françaises) et les Universités de Guelph et de Waterloo (Canada).

SUJET
Depuis une vingtaine d’années déjà tend à s’imposer, dans le champ des sciences humaines et de la recherche sur la littérature, une réflexion sur la représentation de l’Autre et de soi (de soi-même à travers l’Autre) - réflexion qui s’interroge certes sur les réflexes de curiosité, de méfiance, d’hostilité voire de rejet vis-à-vis de l’Autre, mais fait aussi une place de plus en plus importante aux notions d’échange, d’interculturalité, de migrance, de levée ou du moins de déplacement des barrières, d’appropriations, de métissage et d’hybridité.

Des ouvrages de référence comme Nous et les autres de Tzvetan Todorov ont contribué à baliser cet espace de recherche. Certaines figures en sont venues à incarner par leur propre trajectoire la confluence des traditions et un humanisme expansé, ouvert sur plusieurs aires culturelles : Edward Saïd, Amin Maalouf, et bien d’autres. Une valorisation très actuelle du multiculturalisme et, plus encore, la conscience, qui est la nôtre, que littérature et culture ne peuvent plus s’appréhender comme des blocs autonomes et homogènes nous amènent à reconsidérer les textes littéraires du passé et du présent et à les relire en quête, entre autres, de traces révélatrices d’une vision de l’Autre comme source d’inspiration et d’échanges.

On trouvera donc au cœur de notre colloque les interrogations suivantes :
• Quels sont les aspects de l’échange interculturel - et des transformations qu’il entraîne dans les mentalités ?
• Comment les œuvres littéraires se font-elles le miroir de ces échanges et de ces parcours d’une culture à l’autre, avec leurs tensions et leur travail de remodelage ?
• Dans quelle mesure la littérature de voyage témoigne-t-elle de l’éventail des réactions suscitées par le contact avec la culture de l’Autre ?
• Dans quelle mesure les opérations de traduction et d’adaptation ont-elles contribué dans le parcours historique et culturel de l’humanité à la levée, ou du moins au déplacement, des barrières entre cultures ?
• Quel rôle a pu jouer la découverte des cultures autres - à travers la migration, l’exil, l’expatriation - dans le parcours de certains écrivains ou penseurs, travaillés par une double appartenance ?

ENVOYER UNE PROPOSITION
Les sujets des communications pourront s’inscrire dans l’un des axes suivants :
• Récits de voyage et découverte d’autres mondes géographiques et/ou imaginaires.
• Littérature d’exil, d’émigration et identités plurielles.
• Interférences, métissages, traversée des frontières linguistiques et culturelles.
• Mobilité linguistique : emprunts, traduction et adaptation.

Les présentations ne devraient pas excéder une durée de 20 minutes. Il est prévu de clore chaque séance par un débat portant sur les interventions précédentes.
Nous prions les participants d’inclure les informations suivantes dans leur proposition :
1. Titre de la présentation
2. Un résumé de 250 mots
3. Vos coordonnées et un paragraphe biographique
Langues des communications : Arabe, Français, Anglais.

DATE LIMITE POUR ENVOYER VOTRE PROPOSITION :
Le lundi 1er mars 2010
Pour soumettre votre proposition et pour d’autres renseignements, contactez : Prof. Héba Machhour, hemac19@hotmail.com ou Prof.Rania Fahty, fathyrania@hotmail.com

Les informations supplémentaires sont affichées sur le site MARGOT :
http://margot.uwaterloo.ca.

Le comité d’organisation :
Donald M. Bruce (University of Guelph)
Héba Machhour (Université du Caire)
Christine McWebb (University of Waterloo)
Gharaa Méhanna (Université du Caire)
Amina Rachid (Université du Caire)